PLUi et PDAs de la Communauté des Communes Giennoises

Liste des observations
N° 26 : 17 juillet 2019 - 21:35
Dépôt par mail
Son avis :
Monsieur le Président,
Merci de prendre connaissance de la (ou les) pièce(s) jointe(s).

Bonne réception.

Franz TOUCHE
AVOCAT ASSOCIE
SELARL CASADEI-JUNG
10 bd Alexandre Martin
45000 ORLEANS
Tél: 02 38 42 24 25


MISE EN GARDE IMPORTANTE: vous venez de recevoir une correspondance d'AVOCAT, protégée comme telle. Ce message et les pièces qui l’accompagnent sont soumis à des règles IMPERATIVES de CONFIDENTIALITE.
Adressés à l'attention EXCLUSIVE du ou des destinataires, toute DIVULGATION, DIFFUSION et UTILISATION non autorisées sont INTERDITES. Si vous avez reçu ce message par erreur, merci de prévenir immédiatement l'expéditeur par retour d’e-mail, de détruire le message et les pièces qui l’accompagnent et de vous interdire de faire toute référence aux informations contenues. A défaut, des POURSUITES pourraient être engagées à votre encontre. Les messages électroniques sont susceptibles d'altération.
PRENONS GARDE ENSEMBLE A LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT : n’imprimez cet e-mail qu’en cas de nécessité.





[#XPRmy4rMFkaNOjr3TP5x7g2#]


Mail receptionné le 17/07/2019 à 11:34
Pièce jointe : Pièce n°1.pdf
Pièce jointe : Pièce n°2.pdf
Pièce jointe : Pièce n°3.pdf
Pièce jointe : Pièce n°4.pdf
Pièce jointe : Pièce n°5.pdf
Pièce jointe : Pièce n°6.pdf
Pièce jointe : Pièce n°7.pdf
N° 25 : 17 juillet 2019 - 16:58
Auteur : MARC PELLE
Organisation : ARCHITECTE
Son avis : Ne se prononce pas
NOUS AVONS DEJA ÉCHANGÉ AVEC LES SERVICES INSTRUCTEURS SUR L’ÉTUDE D UN PROJET D'EXTENSION DE LA CONCESSION PEUGEOT BERNIER

LE PROJET N'EST PAS ABANDONNES
N° 24 : 17 juillet 2019 - 14:25
Auteur : anonyme
Son avis : Favorable
Pièce jointe explicative
Merci
N° 23 : 17 juillet 2019 - 12:06
Auteur : anonyme
Son avis : Favorable
J'habite le quartier de "la Perronière" à Gien et j'ai lu récemment dans le journal que la mairie allait faire des jardins familiaux sur un grand terrain à l'arrière de la rue Jules César entre cette rue et le chemin de la Perronière.
Je suis intéressé pour avoir un jardin mais quand je suis allé au service urbanisme pour savoir si je pourrais en bénéficier et y mettre une cabane pour mes outils, la dame m'a informé que vu le règlement du prochain PLUi les cabanes devront être à 20 m des habitations.
Comme il n'y a pas d'habitation sur ce terrain et pas aussi près, est-ce que je pourrai quand même mettre mon cabanon pour laisser mes outils ? ou est-ce que la mairie doit modifier le règlement ou la zone ?
N° 22 : 17 juillet 2019 - 11:51
Auteur : anonyme
Son avis : Défavorable
Concernant le traitement environnemental et paysager, comment s'y retrouver c'est bien trop compliqué il faut simplifier si c'est obligatoir et puis je suis contre la surélévation des rdc pouquoi faire ça qui ne sert à rien et peut coûter cher
N° 21 : 17 juillet 2019 - 11:27
Auteur : anonyme
Son avis : Ne se prononce pas
Au regard de la superficie totale des secteurs UBji sur l'ensemble du territoire intercommunal (rapport de présentation - page 45 du Tome 2), il semble qu'une erreur se soit glissée au niveau du calcul.
Il serait intéressant que la CDCG demande au bureau d'études en charge du PLUi de contrôler l'ensemble des superficies des zones et de corriger, s'il y a lieu, la ou les erreur(s).
N° 20 : 16 juillet 2019 - 23:57
Auteur : Antony RACINEAU
Son avis : Défavorable
Mr Antony RACINEAU
Mme Ana-victoria RACINEAU NUNEZ
La prise d’eau, 23 route des Choux
45500 GIEN
06 99 27 90 36
06 86 94 17 34
Gien le 12/07/2019
PJ :
Attestation Notarial
Offre de prêt


A l’attention de Monsieur le Commissaire enquêteur concernant l’enquête publique relative au PLUI de la Communauté des Communes Giennoises.


Etant propriétaires des terrains à bâtir figurant au cadastre ainsi :
AK 396
AK 397
AK 398
Ce lot nous l’avons acquis le 9 septembre 2017 pour un montant total de 94 000,00 €, sachant que ces trois parcelles sont un rapprochement de propriété car nous possédons déjà le lot AK 385 sur lequel nous avons fait construire un garage et ces parcelles étaient dédiées à la construction de notre future maison d’habitation.
Ses parcelles sont issues d’une division de propriété de Mr MARCHENOIR le vendeur.
Ayant une Déclaration Préalable référence : DP 04515516Z0080 nous vous demandons que nos parcelles AK 396, AK 397, AK 398 ne soient pas classifiées N dans le PLUI en cours de validation finale.
Effectivement ces terrains nous les avons achetés pour pouvoir construire notre maison et nous avons souscrit un crédit au près du Crédit Mutuel de Gien, si cela ne pouvait se faire nous serions vraiment dans une situation financière très difficile.
Nous vous demandons de prendre en compte notre situation et donner un avis favorable à notre requête.

Mr RACINEAU Antony
Mme RACIENAU NUNEZ Ana-victoria
N° 19 : 16 juillet 2019 - 11:10
Auteur : anonyme
Son avis : Défavorable
Implantation des construction en zone UI
10 mètres c'est bien mais ce ne sera pas toujours possible, sur les voies secondaires notamment.
Il ne faudrait pas que la surface constructible utile soit réduite. Plutôt réserver la règle des 10 m aux voies principales.
N° 18 : 16 juillet 2019 - 10:39
Auteur : anonyme
Son avis : Favorable
Bonjour,

Plan de zonage COULLONS 4.35

Concernant le hameau des Archenaults à Coullons, ma demande serait de le classer

en zone UBh plutôt qu'en zone N, plus favorable pour les extensions de bâtiment

Sur le règlement en pages 27 et 28,Zone UBh, les figures ne sont pas intégrées dans le bon paragraphe

Cordialement
N° 17 : 16 juillet 2019 - 09:56
Auteur : anonyme
Son avis : Défavorable
Bonjour
Le règlement Zones UA et UB (§ 5.1.4 - Toitures ) permet d'utiliser du shingle ou du bardage métallique en plein village sur les habitations principales.
Saluations
N° 16 : 16 juillet 2019 - 09:31
Auteur : anonyme
Son avis : Défavorable
Bonjour
Mon projet:Construction de ~110m² au sol sur un seul niveau, sans vide sanitaire ni sous-sol à Poily
Les Giens en zone AU.
Le règlement (§ 5.1.3 Façade)m'obligera à surélever de 40cm l'ensemble de ma construction alors qu'elle sera sur un point légèrement haut du terrain ?
Je n'ai pas un Bac +5 et je n'ai rien compris au calcul pour respecter le coefficient de 0.4 .
Le règlement (§4.3.4 Implantation des constructions...)m'empêchera de construire une annexe de jardin tout au fond de mon terrain qui fait 17m*80m.

Cordialement
N° 15 : 16 juillet 2019 - 08:56
Auteur : anonyme
Son avis : Défavorable
zone AU UA UB Supprimer la surélévation de rez de chaussé
zone AU UB supprimer le shingle sur l'habitation principale et l'autoriser sur les abri de jardin
N° 14 : 15 juillet 2019 - 20:57
Auteur : françois MENEAU
Son avis : Favorable
Je suis propriétaire des parcelles ZH 86 et ZH 87
Sur la parcelle ZH 86 est construit notre garage ,elle est située au sein de l'agglomération et elle n'empiète pas la zone agricole
J'ai acheté cette parcelle avec l'intention de construire ultérieurement une habitation mieux appropriée à nos besoins
Hors il apparaît qu'avec le PLUI elle se trouve en zone UBJ
Je souhaite que la parcelle ZH 86 reste en zone constructible comme auparavant lors du PLU
Cordialement
N° 13 : 14 juillet 2019 - 17:20
Auteur : GILLES COURILLON
Son avis : Défavorable
Monsieur Le Président de la Commission d’Enquête Publique,

Je suis propriétaire d’un terrain cadastré A 101d’une contenance de 86.988m² au lieudit « La Tavernerie » à Le Moulinet-Sur-Solin classé pour environ 1 ha en zone « ouverte à la construction » par la carte communale approuvée par arrêté préfectoral le 13 mars 2008.

J’ai déposé un certificat d’urbanisme le 31 octobre 2017 enregistré sous le n° CU045.218.17.Z0009 pour la construction de 8 maisons d’habitation. Un certificat d’urbanisme non réalisable m’a été adressé en date du 21 décembre 2017 pour les motifs suivants :
- Les derniers lots ne sont pas desservis par le réseau électrique
- Le terrain n’est pas desservi par un réseau public d’assainissement des eaux usées.

La disposition des habitations aurait pu être changée et ainsi, les huit potentiels habitations auraient ainsi pu être desservies par les réseaux électriques ou l’extension électrique aurait pu être à la charge du pétitionnaire dans le cadre de l’article conformément à l’article L. 332-15 du code de l’urbanisme si le projet était échangé.

Concernant le réseau public d’assainissement des eaux usées, l’avis des services techniques de la Communauté de Communes du Giennois préconisait une étude à la parcelle. La commune n’étant pas desservi par un réseau d’assainissement collectif, il était évidemment qu’il fallait avoir recours à une installation autonome, le certificat de conformité de l’assainissement aurait été joint au stade du permis de construire.

J’étais prêt à revoir mon projet et je n’ai pas fait de recours sur ce certificat d’urbanisme sachant qu’en plus, la révision du PLUi était en-cours. Je vous rappelle qu’en tout état de cause, une commune se doit de financer les réseaux desservant les terrains qu’elle a classé constructible dans son document d’urbanisme et pour cela, mon recours aurait pu probablement aboutir.

Madame le Maire m’a informé, depuis, que la chambre d’agriculture, personne publique associée à la révision du PLU, a émis un avis défavorable au maintien de cette parcelle en zone constructible du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal. Si cet avis est suivi, mon projet de constructions ne peut plus aboutir.

La partie constructible ne fait l’objet d’aucun bail agricole. Il est cultivé afin de nous éviter un entretien du champ. Nous avons gardé cette partie de terrain hors bail afin de permettre à nos enfants de construire leur habitation ou de profiter de ce terrain issu de la succession de leur grand-mère.

De ce fait, compte tenu que les réseaux existent au regard des terrains et que la commune du Moulinet-Sur-Solin ne dispose que de très peu de réserve foncière pour accueillir de nouveaux habitants, je souhaiterai que vous ne suiviez pas l’avis de la chambre d’agriculture et que vous demandiez à laisser ces terrains en partie ou en totalité constructibles.

Je suis bien sûr à l’écoute de toutes les propositions qui peuvent m’être faites et je ne manquerai pas, si mon terrain en partie ou en totalité redevient constructible, de me rapprocher de la municipalité pour présenter mes futurs projets afin de ne pas pénaliser la collectivité pour le développement des services liés à ces constructions.

Espérant que ma requête retienne toute votre attention ainsi que celle des élus, je reste à votre disposition pour de plus amples renseignements et je vous prie de recevoir, monsieur le Président de la Commission d’Enquête Publique, l’expression de ma plus vive considération.
N° 12 : 13 juillet 2019 - 18:26
Auteur : PAUL BERNARD MONTCEAU
Son avis : Défavorable
Notre remarque concerne la parcelle n°19 (de Mr Montceau Paul et ses enfants)située 688 rue des grandes vignes à saint Martin sur ocre 45500, et plus globalement les parcelles de cette rue.
Nous avons examiné sur l'ensemble de la rue les nouvelles zones UBj et UBji notamment leur découpage et nous n'en comprenons pas vraiment la logique.
La limite UBji semble logique par rapport à l'ancienne limite de zone inondable et par rapport à la topographie du val.
Par contre nous nous interrogeons sur les délimitations des secteurs UBj très aléatoires en fonction des parcelles.
Notre parcelle 19 se voit amputée de 50% de sa partie initialement constructible avec ce nouveau zonage UBj.
Nous comprenons bien l'intérêt de ces zones UBj permettant de conserver les fonds de jardin, mais nous ne voyons pas pourquoi la limite remonte autant vers le sud sur notre parcelle et n'intègre pas les garages et ateliers comme pour certaines parcelles de la même rue,de même configuration.
Prenons pour exemple les deux parcelles riveraines 20 et 18, les garages et ateliers sont inclus dans la zone UBb et la délimitation de la zone UBj se cale au nord des éléments bâtis.
Pourquoi ne pas aligner toutes les zones UBj sur une limite commune qui serait logique par rapport à la topographie du terrain, en ligne de crête de talus qui correspond sur notre parcelle à l'arrière des garages et atelier ?
Notre demande concerne donc une égalité de traitement pour l'ensemble des parcelles de la rue et une modification sur notre parcelle 19 de la limite de la zone UBj en limite Nord et à l’arrière des garages et ateliers liés à l'habitation principale dans leur composition et fonctionnement.
N° 11 : 12 juillet 2019 - 12:04
Auteur : anonyme
Son avis : Favorable
Bonjour,

Remarques concernant le règlement

1) En zone UA et UB, le changement de destination de commerces en habitation est interdit

il serait préférable de définir des quartiers a l'intérieur de ces zones et non pas d'interdire sur l'ensemble de ces zones

2) Le niveau de rez de chaussée des constructions nouvelles devra être surélevé entre 0.40m et 0.60m par rapport au terrain existant

Ce qui est contraire au loi sur le handicap et l'accessibilité pour les personnes agées

il serait préférable qu'il soit compris entre 0.10m et 0.40m du terrain naturel et à l'exclusion des terrains dont la pente est supérieure à 5%

3) aspect des toitures pour les zones UA et UB,

Ne pas mettre aspect similaire, définir une catégorie de matériaux ou interdire certains matériaux

En zone AU, il n'y a aucune prescription de matériaux

4) Les annexes

Différencier les annexes accolés et les annexes indépendants

Les pentes de toitures, les matériaux de toiture et de bardage ne sont pas forcément les mêmes

Pour les annexes accolés, prévoir les matériaux idem construction principale

5) En zone UA et UB, Transformation d'un local commercial en habitation

Il devrait être préciser que les ouvertures doivent être plus hautes que larges et en harmonie avec les fenêtres

de l'étage

6) Les clôtures

Il devrait être différencier les clôtures sur rues et entre particuliers

Les clôtures en plaques béton pourraient être autorisées entre particuliers

et non autorisées sur rue et peut être valable pour d'autres matériaux

7) Page 27 du règlement

Sur le croquis de la zone UBb, la hauteur H de 9.00m est notée à l'égout,

elle devrait être au faîtage

8) Page 36, traitement environnemental

Paragraphe incomplet, il faudrait mettre au minimum la formule de calcul

et un exemple pour informer les administrés

9) Zone UI

Revoir les prescriptions générales concernant les ouvrages de faible emprise; supprimer cet article

Revoir les règles d'implantation pour les terrains de faibles superficies

10) En secteur NT4, l'emprise au sol est limitée à 1.2% de l'unité fonçière

Très dérisoire, 120 m² pour 1 hectare...revoir ce pourcentage

11) Revoir orthographe de Claustrât; CLAUSTRA
N° 10 : 12 juillet 2019 - 10:52
Auteur : anonyme
Son avis : Ne se prononce pas
1-AU/UA/UB - Façades constructions principales et extensions
Il n'est pas utile d'imposer une surélévation des RDC de 0,4 à 0,6 metre. Problèmes posés : Accessibilité.Surcoûts à la construction. Renoncer à imposer cette mesure.

2-UB/UI etAU - Traitement environnemental et paysager.
C'est quoi ce coefficient biotope de 0.4 ?
Le coefficient pondérateur des espaces aménageables est bien trop complexe pour les gens qui ne pourront effectuer les calculs nécessaires pour les dépôts des demandes de permis de construire ! C'est aussi inadapté en UI. A simplifier impérativement !

UA/UB 5.1.4.Aspect toitures
Interdire le shingle sauf annexes indépendantes ( abris de jardins )
En AU, appliquer les mêmes prescriptions.
Aspect des annexes: la définition "en harmonie" est bien vague ! Qui décidera de ce qui est acceptable ? Risque de conflits et de recours.
N° 9 : 11 juillet 2019 - 18:54
Auteur : anonyme
Son avis : Défavorable
Je ne comprends pas et n'approuve pas la décision de la Chambre d'Agriculture de supprimer la seule zone disponible pour envisager de construire sur Le Moulinet sur Solin. Cette zone n'est plus cultivée. Elle permettrait au village de s'étendre un peu et de ne pas mourir. Les petits villages se démènent mais se font rarement entendre vis à vis des plus grandes villes qui ont plus de voix et plus de poids.
N° 8 : 9 juillet 2019 - 21:38
Auteur : jennifer Alexandre
Son avis : Ne se prononce pas
Monsieur le Président de la Commission d’Enquête PLUi/PDA Communauté des Communes Giennoises
bonjour
Ma femme et moi même somme sur l'acquisition du Château du moulin au lievres situer sur la commune les Choux 45690, pour la rénovation et l'habilitation en hôtel ( 17 chambres ) du château avec dans ces 10 hectares la réalisation d'un parc animalier. Dans cet cette demande vous aurez plusieurs documents à votre disposition dont un document qui concerne l'historique de ce château en sachant que les trois dernières entreprises ou les 3 derniers acquéreurs était en fait Guy Lux dont on retrouve aisément les traces en tapant sur Google le château de Guy Lux. Ce château a une très grande Histoire entre autres pendant la guerre où il a hébergé des gens de la communauté juive on y retrouve des traces sur des sites officiels des déportations pendant la 2eme guerre mondial avec des noms des dates et l'histoire.
Le château est en train de tombé en ruine, nous nous devons de sauvez un patrimoine Français, chaque jours qui passe endommage un peut plus l’édifice sans oublier le passage de l’homme en quette de frissons sur du pseudo paranormal ou tout simplement pour vandalisé ou voler. Ma femme et moi-même somme des gens simple avec nos revenus de salarier si notre projet vois le jour grâce au banque ce projet seras celui de notre vie.
Nous avons la possibilité de recrée du tourisme local, de créé des emplois.
Vous avez aussi dans les documents une copie du journal de Gien qui stipule bien que les centrales nucléaires locales vont être rénové et qu'un chantier de 6 ans mais voir 10 ans va être opéré et que les entreprises concernées cherchent des logements pour leurs cadres et leurs ouvriers. Concernant le château les rénovations sont prévus de durer 1 ans voir un an et demi avec l'administratif ce qui nous laisse largement la possibilité de leur proposer nos hébergements entre autres les chambres d'hôtel ainsi que La Maison du gardien en gites avec les deux étable restauré en gites avec 3 chambres.
La première année nous offrons donc avec la location de la chambre le petit-déjeuner et en deuxième année nous pourrions éventuellement proposer une restauration sur place.
Il y a autre chose de prévu comme ouverture au public du parc animalier. Concernant le parc animalier qui seras un faite un refuge pour les animaux de la faune sauvage blessé l’association qui est l'arche de Jenny que l'on retrouve facilement sur Facebook propose déjà depuis plusieurs années d’aider les gens qui trouve des animaux blessé sur la route gracieusement, ma femme est sur les démarches officiel de capacité pour avoir plus d’autorisation sur les races d’animaux car tout ceci est tres réglementé. Nous avons déjà les devis pour une clôture rigide sur la totalité de la propriété a savoir plaque de béton au sol de 30cm et grillage rigide hauteur de 2metres total, nous aurons aussi tres certainement besoin de construire des petites structure en dure pour protégé certaine espèces d’animaux des intempérie.
Nous avons été interviewé par la République du Centre concernant notre projet il y a quelques temps voici le lien internet https://www.larep.fr/choux-45290/actualites/qui-veut-sauver-le-mysterieux-chateau-du-moulin-aux-lievres-situe-aux-choux_13539520/
France 3 a pris contact avec nous et souhaité faire un reportage https://www.youtube.com/watch?v=4Z3yViX99og&t=11s
Pour toute ces raison et bien d’autre encore je vous demande la modification du PLUI dans le domaine de commerce hôtellerie, restauration et refuge animalier pour toute cette surface.
On pourrais vous parler longtemps de notre projet car nous y croyons fortement.
Merci de votre temps
Cordialement
Mr et Mme Alexandre.
N° 7 : 9 juillet 2019 - 16:40
Auteur : anonyme
Son avis : Ne se prononce pas
Sur le Moulinet sur solin, je m'oppose à l'avis de la Chambre d'Agriculture qui souhaite rejeter de la zone d'extension la parcelle de "La Tavernerie". c'est la seule zone d'extension sur notre commune qui appartient à des propriétaires qui ont un projet.
N° 6 : 5 juillet 2019 - 15:54
Auteur : Olivier Julienne
Organisation : CFPR GROUPE ROULLIER
Son avis : Défavorable
Bonjour,
Notre entreprise industrielle possède un foncier à St Brisson sur Loire, zone d'activité. notre site encours de démantèlement pourrait avoir un avenir industriel, au bénéfice de la ville en terme d'emploi. le PLUi que vous envisager interdisant autre chose que des activités artisanales n'est pas raisonnable. cela éteint de fait tout projet de développement pour le village. vous ne pouvez être aussi restrictif. merci de réviser cette position pour ST Brisson sur Loire
Cordialement
Olivier Julienne
tél : 0609601725
N° 5 : 25 juin 2019 - 09:20
Auteur : François Aubrun
Organisation : Chateau d Arrabloy
Son avis : Ne se prononce pas
Bonjour,

Veuillez-trouver ci-joint mes observations qui annulent et remplacent les observations précédentes N°4 concernant le chateau d'Arrabloy.

Bien à vous,

François Aubrun
N° 4 : 21 juin 2019 - 17:34
Auteur : François Aubrun
Organisation : Chateau d'Arrabloy
Son avis : Ne se prononce pas
Bonjour,

Veuillez trouver ci-joint mes observations concernant le projet de Stecal pour le Chateau d'Arrabloy.

Bien à vous,

François Aubrun
N° 3 : 21 juin 2019 - 16:17
Auteur : François Aubrun
Organisation : Le Petit Valot
Son avis : Ne se prononce pas
Bonjour,

Veuillez trouver ci-joint ma demande concernant la rénovation dun batiment.

Merci,

Bien à vous,

François Aubrun
N° 2 : 21 juin 2019 - 06:17
Dépôt par mail
Son avis :
Monsieur le Président de la Commission d'Enquête,
J'ai écrit sur le registre de ma commune dès le 17 juin pour contester le changement de zonage de mon terrain.
Je suis propriétaire de deux parcelles ZX 37 et ZX 100 situées 583 rue des Grandes Vignes. Je les ai achetées classées en zone constructible UB.
Maintenant il est prévu de déclasser une partie de ma parcelle ZX 100 en zone agricole A.
Cette partie est un jardin clos d'arbustes variés. J'avais le projet d' y construire un garage pour mon camping-car et abri de jardin. Je trouve cela très injuste de revenir sur la classification que je croyais avoir acquise.
Merci de bien vouloir reconsidérer ce projet.
Dominique LAMOTHE née Guérin
583 rue des Grandes Vignes 45500 Saint Martin sur Ocre


Mail receptionné le 20/06/2019 à 18:12
N° 1 : 19 juin 2019 - 10:37
Auteur : Christian GUINARD
Son avis : Défavorable
Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Dans le cadre de l’enquête publique concernant le PLUi du Giennois, je me permets de vous faire part des commentaires suivants :
Je suis propriétaire de ma résidence principale sur la commune de St Brisson ainsi que d’un terrain boisé contiguë. Ce terrain de 2500m2 a été acheté « constructible » et suivant le nouveau plan il ne l’est plus ! Problématique classique dite des « dents creuses » qui malheureusement concerne de nombreux propriétaires.
Les conséquences pour ces propriétaires sont graves: perte financière lourde, projets futurs annulés, héritage évaporé, etc... mais elles sont tout aussi pénalisantes pour l’environnement. Ces parcelles ne peuvent pas, de par leur taille, être re « agricolisées », de plus, elles ne seront plus entretenues car ne représentant plus aucune valeur à préserver.
Ces dents creuses deviendront des ronciers et leurs propriétaires se sentiront spoliés ; leur perte financière pouvant d’ailleurs avoir des conséquences graves dans leur vie personnelle.
A-t-on pensé à la situation des personnes ? A-t-on pensé aux conséquences sur l’environnement local ? A-t-on pensé au dynamisme perdu de zones irréversiblement habitées ?
Malheureusement non, car aucune concertation « in situ » n’a eu lieu et l’information au public concerné est restée plus que discrète.
Les récents évènements ont montré une suspicion grandissante des citoyens vis-à-vis des services de l’état, ne serait-il pas judicieux d’apporter, dans le cas présent, une approche moins bureaucratique et de considérer les problèmes des habitants localement. Ce sont eux les acteurs de la vie de notre région !
Je souhaiterais que vous apportiez votre attention sur ce point et reste à votre disposition pour évoquer des cas concrets.
Salutations,
Christian Guinard
376, Chemin des Chaussons 45500 St Brisson sur Loire
christianguinard@yahoo.fr