PLUi de la Communauté de Communes Sud Gironde

Liste des observations
N° 34 : 27 juin 2022 - 18:37
Auteur : Christelle DORIANT
Son avis : Défavorable
Madame, Monsieur,
Suite à l'étude des documents du projet d'urbanisation de mon quartier, je donne un avis défavorable à ce projet pour plusieurs raisons :
-la première est liée à mon activité professionnelle, je suis assistante maternelle agréée, par conséquent j'utilise fréquemment l'espace public de la voirie de l'allée
du tertre, qui est une voie sans issus très paisible et calme, les enfants évoluent facilement en draisienne ou à pieds et moi même en poussette, en utilisant les trottoirs et la route.
Sur cette voie sans issus, il y a quelques voitures en stationnement sur le trottoir, mais nous pouvons évoluer tranquillement en partie sur le trottoir
où nous sommes en sécurité, et d'autre part sur la route puisque celle-ci est très peu fréquentée et surtout le voisinage nous connaît, des habitudes se sont crées,
les voisins apprécient de voir les enfants circuler en sécurité. C'est un environnement tellement agréable, calme et paisible.

Si le projet de lotissement avec l'utilisation de la voirie de l'allée du tertre abouti, cette route deviendra dangereuse pour les piétons car il n'y a qu'un seul côté
avec trottoir existant sur lequel il y a quelques véhicules en stationnement. Où vont pouvoir circuler les piétons en toute sécurité avec cette grosse augmentation
de la circulation ?
Pourquoi ce lotissement n'aurait pas sa propre voirie, sans impacter notre allée du tertre ? Je pense que l'espace est suffisant sur cette immense parcelle pour que
l'étude de l'impacte sur notre environnement soit faite en ce sens.

Une voirie à double sens à l'intérieur de ce lotissement me parait une évidence comme cela avait été fait sur l'allée du tertre à l'époque.

-La deuxième est la très forte augmentation des véhicules qui circuleront dans notre secteur, il est déjà compliqué de sortir facilement sur la RN 113
donc sans aucun aménagement spécifique lié à l'augmentation de la fréquentation de ces voiries, je suis certaine que la problématique de circulation va augmenter
et cela entraînera de l'insécurité puisque une fois de plus les trottoirs de la rue de l'église sont difficilement accessibles car végétalisés, suivant la saison
c'est impraticable à pied ou à poussette ou autre je ne parle pas des handicaps physiques! Pour la rue de la Garonne ils sont inexistants, bref il y a beaucoup d'éléments liés à l'accessibilité du réseau routier et piétons qui n'est pas pris en compte avant les évolutions du quartier, sur la rue de l'église, l'allée du tertre
et la rue de la Garonne.

-Ma troisième objection porte sur la qualité de vie paisible et reposante de notre quartier, la vue que nous avons va complétement être obstrué par ses constructions
futures, ce qui va entraîner j'en suis certaine une moins value financière de notre habitation.
L'existence d'un puit naturel sur la parcelle voisine de la mienne, c'est donc une zone très humide, utile à la nature mais pour une urbanisation c'est plus complexe,
et l'important dénivelé qui existe sur les parcelles à urbaniser concernées.

Cela me paraît être un projet financier très lucratif bien sûr pour certains au détriment de beaucoup de désagréments pour d'autres.

J'espère que cette enquête publique permettra d'établir de bonnes conditions de vie pour l'ensemble de la population du secteur de La Gravière et que malgré cette
urbanisation intense les choses seront faite dans le respect de ceux qui y vivent actuellement.

Je vous remercie

Cordialement, Christelle Doriant
N° 33 : 27 juin 2022 - 17:11
Dépôt par mail
P {margin-top:0;margin-bottom:0;}

Madame la Présidente de la commission de l'enquête publique,



Dans le cadre de l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme, nous vous prions de bien vouloir prendre en considération notre demande d'intégrer dans le zonage constructible les parcelles suivantes de la commune de St André du Bois :




OC 0369OC 0370OC 0365
L'accès à ces parcelles est prévu par la parcelle OC 089, qui nous appartient également et l'assainissement est envisagé par la parcelle OC 459, également notre propriété.


Vous souhaitant bonne réception de notre demande,


Nous vous prions d'agréer, Madame la Présidente, nos respectueuses salutations.






Patricia GIRAUD, épouse CHEROUTRE
13, rue Cornac
33000 BORDEAUX


Eric GIRAUD
7, Petit Pey Sud,
33490 St André du Bois
06 20 02 17 31








Mail receptionné le 24/06/2022 à 19:16
N° 32 : 27 juin 2022 - 16:36
Dépôt par mail
Bonjour Madame la Présidente,
Dans le cadre de l'élaboration du PLUI sur la commune de St André du Bois, je souhaite l'intégration en zonage constructible de 3 parcelles dont je suis propriétaire.
Ces 3 parcelles cadastrées E1021, E1022 et E1087, sont situées lieu dit la Pire Nord.
D'une superficie totale de 3554 m2, elles ne forment qu'un seul et même lot qui jouxte la propriété bâtie E273.
Ces parcelles sont donc desservies par la voie publique, et les réseaux d'eau potable et d'électricité sont aisément accessibles par raccordement.
De plus, le tracé sur le plan cadastral des parcelles E1022 et E1021 correspond à une ancienne propriété bâtie aujourd'hui en ruine, pour une superficie totale de 910 m2. Elles n'ont jamais été qualifiées terres agricoles, et la parcelle E1087 n'est que le prolongement des 2 parcelles sus nommées (voir plan joint).
Je conclurai en disant que la réhabilitation de ces terres ne serait que positive, pour les riverains et la commune.
Je vous remercie pour l'attention que vous ne manquerez pas de porter à la lecture de ma demande.
Veuillez accepter, Madame la Présidente, toute ma considération.
M-F Barthe

 


Mail receptionné le 27/06/2022 à 16:04
Pièce jointe : 2022-06-27_plu2.pdf
N° 31 : 27 juin 2022 - 12:43
Cette observation a été classée comme doublon par le commissaire enquêteur.
N° 30 : 27 juin 2022 - 12:39
Auteur : Yamina Souchard
Son avis : Ne se prononce pas
Madame ,monsieur,

Je souhaiterai une révision des parcelles 000AB151 et 000AB152,1 route de bazas 33730 Villandraut, qui sont , à ce jour classé en zone nature .
J' envisageai de permettre à un de mes proches de construire sur cette parcelle, faisant partie de ma résidence principale .
N'étant pas familière avec les procédures administratives,quelle ne fut pas ma surprise de constater que mon terrain de dimension modeste pour une zone nature,desservi par l' ensemble des réseaux et entouré de constructions , n'était plus plus constructible.

Je souhaiterai donc une révision de cette destination, qui peut paraître cohérente au regard de la législation et de la tendance à densifier les zones d' habitations .


Bien à vous ,

Y.Souchard
N° 29 : 27 juin 2022 - 11:59
Auteur : Yamina Souchard
Organisation : SCI les Noyers
Son avis : Ne se prononce pas
Madame, Monsieur ,

Je fais suite au concertations avec la Mairie de St Maixant, concernant l' avenir des parcelles 000AH38,000AK9 et 000AK23, situées aux Trichots à Saint Maixant, classés depuis 2007 en zone d' habitation .
Ces parcelles sont et ont toujours été associées à des activités économiques et commerciales; A ce jour les deux sites , sont occupés par des entreprises .
Les discussions avec Monsieur le maire , nous ont amené aux mêmes conclusions :

-transformer ces parcelles en lots à bâtir est difficilement réalisable d'un point de vue économique, compte tenue des contraintes techniques du lieu.
-Le besoin en locaux artisanaux et commerciaux sur les territoires des coteaux macariens, est réel .
-la nécessité pour nos deux sites , d’être rénover et réaménager à fin d’être exploiter par des activités conciliables avec les contraintes du site, ce qui à toujours été le cas jusqu'à maintenant .

Nous souhaiterions donc que la destination de ces parcelles puissent être réétudiées en considération de ces éléments .

Bien à vous,

La gérante , Y.Souchard
N° 28 : 27 juin 2022 - 11:08
Auteur : Catherine Bouglon
Son avis : Favorable
Bonjour Madame,
Pour faire suite à notre échange à la mairie de Préchac le samedi 25/06/22, je vous adresse comme convenu le courrier que j'ai adressé à l'Architecte des Bâtiments de France. Compte tenu du nombre limité de fichiers à déposer sur ce site, j'ai mis à la suite du texte les photos.
Il s'agit donc de considérer que ma maison se situe dans une zone protégée, de plus directement face à l'église classée Monument Historique, et que des interventions (électricité, téléphonie...) ont altéré ma façade, compromettant par la même occasion le cachet du site global.
Je vous remercie de votre appui et vous adresse mon meilleur souvenir.
Cordialement,
C.Bouglon.
N° 27 : 25 juin 2022 - 18:39
Auteur : MARINETTE FABIEN née DUBROCA
Son avis : Ne se prononce pas
Propriétaire des parcelles A156, A157 et A158 au lieu dit Rivière Nord sur la commune de St Pierre de Mons, je prends connaissance du classement en zone urbaine des parcelles A 156 et A157.

Je sollicite le même classement pour la parcelle A158. Elle est entourée de constructions déjà existantes.
La constructibilité des parcelles autour, va enclaver cette petite parcelle. Comment envisager l’exploitation de cette terre (actuellement en vigne).
De plus, comment prévoir l’accessibilité de cette parcelle pour des engins agricoles.
N° 26 : 25 juin 2022 - 15:38
Auteur : Philippe BARSACQ
Son avis : Ne se prononce pas
Ce document complète la requête déposée en mairie d'UZESTE le 13/06/2022 sur le cahier de doléances.
La parcelle B181, dont je suis propriétaire, est actuellement en zone U dans le PLU existant, mais se retrouve en zone N dans votre nouvelle étude. Cette parcelle est totalement viabilisée par les raccordements au réseau d'eau de ville et au réseau d'assainissement, 2 poteaux EDF sur le terrain en complète l'urbanisation.
Par contre, au nord de la commune, les parcelles AB 25, AB 26, AB 27, AB 274, AB 29, et AB 31 en nature de friches partiellement boisées en zone AU dans le PLU actuel , se retrouve en zone U dans votre nouvelle étude. Méconnaissance manifeste de la commune,car ces parcelles non viabilisées sont desservies par un chemin rural non carrossable ( réservé au tracteur et aux charrettes agricoles) sans construction environnante à l'exception d'un hangar en bois en mauvais état, à usage d'entrepôt et de la gare d'UZESTE, à usage de gîte.
Ces terrains ne sont pas viabilisés, tous les réseaux se trouvant sur la route de VILLANDRAUT, soit à plus de 160 mètres.
Dans le cas présent, il y a 2 poids, 2 mesures: un travail effectué avec légèreté, un résultat aux lourdes conséquences; un travail partial qui avantage certaines personnes aux détriments d'autres personnes, Je réclame que justice me soit rendue,
Votre probité en sera confortée,

Ci joint les images des 2 situations ci-dessus décrites.
N° 25 : 24 juin 2022 - 18:31
Dépôt par mail
Cette observation a été classée comme doublon par le commissaire enquêteur.
N° 24 : 24 juin 2022 - 18:30
Dépôt par mail
Madame la présidente de la commission d'enquête,
Nous sommes habitants de Langon centre, et occupons depuis 26 ans une
maison située sur la parcelle 671. Etant particulièrement impactés par
la restructuration en cours du Centre commercial mitoyen à notre
parcelle, puisqu'une voie d'accès pour l'ensemble des livraisons de
l'hypermarché a été récemment créée sur la marge de retrait prévue au
POS en limites de zone, ce qui entraîne pour nous une totale dégradation
de notre qualité de vie : en effet, les livraisons par les poids lourds,
camions frigo et autres commencent dès 3 h 30 du matin, et les passages
continuent jusqu'au soir 20 H 30, et ce, à 5 mètres de notre habitation...
Le POS prévoyait des "dispositions particulières applicables à la zone
UX (zone moléon destinée à accueillir des activités commerciales - voir
pièce jointe)". Ces dispositions paraissaient établies entre autres pour
protéger les riverains de la zone commerciale des nuisances (autant
sonores que visuelles ou autres). Certains articles de ces dispositions
étaient consacrés aux aspects extérieurs des constructions, aux hauteurs
maximales, et l'article UX13, qui aurait pu nous éviter bien des
déboires, exige un aménagement des marges de retrait en limite de zone
"de manière à constituer un écran de végétation d'_*au moins 4 mètres de
large*_, dans lequel ne peuvent être intégrées des aires de
stationnement".  Malheureusement, ces dispositions ont été ignorées lors
de l'étude du dossier de permis de construire, et les camions circulent
sur ce qui aurait dû être un écran de végétation !
Lors d'une rencontre avec un agent de l'urbanisme, nous avons demandé si
des dispositions particulières étaient prévues sur le futur PLUi,
concernant l'aménagement des marges de retrait prévues en limite de zone
(particulièrement entre les zones commerciales et les zones
résidentielles), et ce, afin de préserver un cadre de vie convenable
pour les riverains de ces zones : il nous a été répondu que nous
devrions demander, lors de l'enquête publique, l'intégration de
dispositions particulières pour pallier ces problèmes.
Donc, nous vous demandons de bien vouloir intégrer dans le PLUi en cours
d'instruction, des dispositions particulières applicables aux zones
commerciales, même si nous savons que cela ne résoudra pas notre
problème actuel, mais évitera peut-être à d'autres riverains de voir
leur cadre de vie totalement dégradé !
Nous vous en remercions d'avance, et vous prions d'agréer, Madame la
présidente de la commission d'enquête, nos respectueuses salutations.
Michèle et Alain LAMON


Mail receptionné le 23/06/2022 à 16:20
Pièce jointe : pos_zone_ux.pdf
N° 23 : 24 juin 2022 - 18:29
Dépôt par mail
Madame la Présidente de la commission de l’enquête publique,

Nous venons par la présente, vous transmettre notre requête à inscrire pour
étude dans le cadre
de la validation du PLUI.

* Cf ci-contre : document

Nous restons à votre entière disposition pour tout renseignement
complémentaire,

Cordialement

Mr et Mme DUBRANA

Mr et Mme DUBRANA
1 Hourquet 33490 SAINT ANDRE DU BOIS
sp@dubrana33.fr – 06 82 37 12 34 (Philippe) – 06
64 83 24 68 (Sophie)




Mail receptionné le 23/06/2022 à 16:10
N° 22 : 24 juin 2022 - 18:29
Dépôt par mail
Madame, Monsieur,

Après consultation du nouveau PLUI, je me permet de vous faire part de mon mécontentement
concernant le nouveau découpage parcellaire dont je suis propriétaire. Sises 20 route de Villandraut 33 730 UZESTE.
Parcelles N° 289, N°290, N°291 et N°116.
Ma démarche de révision concerne prioritairement la parcelle N°116 dont une partie constructible a été enlevée sans
explication logique au vue des propriétaires mitoyens.
Merci pour votre réponse
Cordialement votre
P BEZIADE



Mail receptionné le 23/06/2022 à 14:35
N° 21 : 24 juin 2022 - 18:28
Dépôt par mail
Bonjour,
Suite à la nouvelle mouture du PLUI, nous vous faisons part de notre mécontentement  à cette décision pour la parcelle N°175 dont nous sommes propriétaire: 

Il serait souhaitable que ce genre de décision, si importante, puisse se prendre avec les propriétaires concernés et non pas imposée.
En effet nous sommes prêts à  vous démontrer que les décisions que vous avez prises, sont totalement incohérentes voire absurdes lorsque l'on est sur le terrain.
Nous attendons de votre part un RDV sur site, afin de discuter de cette décision.
Je parle au nom d'une dame de 93 ans qui avait fait de ce terrain une assurance pour ces derniers jours, et qui se retrouve sans rien, puisque ce terrain au centre du village n'a plus aucune valeur!
Complètement abattue, je compte sur  votre réponse afin de lui donner une explication rationnelle!!!
Cordialement
Denis DUPIOL

--
Denis DUPIOL
11, Chemin de GASSION
33 730 UZESTE
06.80.53.21.78





Garanti sans virus. www.avast.com




Mail receptionné le 23/06/2022 à 12:08
N° 20 : 24 juin 2022 - 18:27
Dépôt par mail
Bonjour
En pièce jointe les éléments du registre d'enquête du plui CdC Sud
Gironde au 20/06/2022.
Cordialement
Florence MAUGARD
--

Mail receptionné le 23/06/2022 à 11:57
N° 19 : 24 juin 2022 - 15:44
Auteur : Nicolas Rousseau
Organisation : SELARL LEX URBA
Son avis : Défavorable
Madame la Présidente de la Commission d’Enquête,
Madame, Monsieur les membres de la commission d’Enquête,

Je vous prie de bien vouloir prendre connaissance du document ci-joint concernant ma cliente Madame Doria FANTIN, qui est actuellement propriétaire d’un terrain sis sur le territoire de la commune de LANGON (33210) – lieudit « Les Bariattes » - parcelle cadastrée section ZA n° 55.

Vous en souhaitant bonne réception,
Je vous prie de recevoir, Madame la Présidente, Madame, Monsieur, les membres de la commission d'enquête, mes salutations respectueuses,

Nicolas Rousseau
Avocat au Barreau de Bordeaux
N° 18 : 22 juin 2022 - 19:44
Dépôt par mail
Ré bonjour, je découvre que vous publiez les coordonnées des correspondants. Je vous remercie de ne pas publier mon numéro de téléphone mobile qui est en liste rouge comme je l'ai précisé entrentre parenthèses (LR) .
Le mercredi 22 juin 2022, C. Joubert <cathyjbt@gmail.com> a écrit :
Bonjour,
En tant qu'habitante et propriétaire sur la commune du Pian-sur-Garonne, je suis apparemment invitée à participer à l'enquête publique concernant le PLU intercommunal.

Mon inquiétude se porte sur les parcelles cadastrées n°s AB30, AB31, AB32, AB33, AB34, AB35, AB36, AB48, sur la commune du Pian-sur-Garonne situées entre la voie ferrée et la D 672E4, ainsi que les parcelles AB10 à AB27. Ces parcelles sont pour l'instant exploitées en vignes. Si j'ai bien compris certaines pourraient être autorisées pour des activités artisanales.
Mais nous vivons et habitons ici dans un milieu de plus en plus hostile au niveau bruit et pollution. Pour ma part, habitante et propriétaire des parcelles AB43 et AB44, je suis coincée entre des lotissements qui n'arrêtent pas de se construire et extrêmement bruyants et bétonnés (les voisins proches ne respectent pas le PLU ni les horaires concernant le bruit), la voie ferrée parfois bruyante, la D1113 devenue très bruyante depuis que les buissons et arbres ont été abattus pour des bassins de retenue d'eau, et les vignes dont les tracteurs passent à n'importe quelles heures et nous aspergent régulièrement de produits toxiques.
Une zone artisanale serait l'apothéose du cauchemar. Il ne faut pas rajouter de nuisances sonores et polluantes. De plus, la circulation chemin des Sables et rue du Sorelh est problématique (routes trop étroites pour les véhicules, piétons et cyclistes, chicanes, fossés et trop de circulation due aux nouveaux lotissements).
Par contre nous manquons de commerces et de services de proximité. Nous manquons aussi de chemins pédestres et cyclistes (inexistants chez nous). Nous manquons d'arbres, de nature et de parcs publics. Si certaines de ces parcelles venaient à être réutilisées, il serait judicieux qu'elles servent de lieux naturels et écologiques de promenades, de circulations (pédestres et cyclistes), de zones de protection de la nature (faune et flore) et de découvertes, ainsi que des petits commerces de proximité et café.

Je vous remercie de tenir compte de mes observations avec sérieux et un recul écologique aussi.

Catherine JOUBERT
120 rue du Sorelh - 33490 Le Pian-sur-Garonne
cathyjbt@gmail.com
XXXXX

Mail receptionné le 22/06/2022 à 17:51
N° 17 : 22 juin 2022 - 19:44
Dépôt par mail
Bonjour,
En tant qu'habitante et propriétaire sur la commune du Pian-sur-Garonne, je suis apparemment invitée à participer à l'enquête publique concernant le PLU intercommunal.

Mon inquiétude se porte sur les parcelles cadastrées n°s AB30, AB31, AB32, AB33, AB34, AB35, AB36, AB48, sur la commune du Pian-sur-Garonne situées entre la voie ferrée et la D 672E4, ainsi que les parcelles AB10 à AB27. Ces parcelles sont pour l'instant exploitées en vignes. Si j'ai bien compris certaines pourraient être autorisées pour des activités artisanales.
Mais nous vivons et habitons ici dans un milieu de plus en plus hostile au niveau bruit et pollution. Pour ma part, habitante et propriétaire des parcelles AB43 et AB44, je suis coincée entre des lotissements qui n'arrêtent pas de se construire et extrêmement bruyants et bétonnés (les voisins proches ne respectent pas le PLU ni les horaires concernant le bruit), la voie ferrée parfois bruyante, la D1113 devenue très bruyante depuis que les buissons et arbres ont été abattus pour des bassins de retenue d'eau, et les vignes dont les tracteurs passent à n'importe quelles heures et nous aspergent régulièrement de produits toxiques.
Une zone artisanale serait l'apothéose du cauchemar. Il ne faut pas rajouter de nuisances sonores et polluantes. De plus, la circulation chemin des Sables et rue du Sorelh est problématique (routes trop étroites pour les véhicules, piétons et cyclistes, chicanes, fossés et trop de circulation due aux nouveaux lotissements).
Par contre nous manquons de commerces et de services de proximité. Nous manquons aussi de chemins pédestres et cyclistes (inexistants chez nous). Nous manquons d'arbres, de nature et de parcs publics. Si certaines de ces parcelles venaient à être réutilisées, il serait judicieux qu'elles servent de lieux naturels et écologiques de promenades, de circulations (pédestres et cyclistes), de zones de protection de la nature (faune et flore) et de découvertes, ainsi que des petits commerces de proximité et café.

Je vous remercie de tenir compte de mes observations avec sérieux et un recul écologique aussi.

Catherine JOUBERT
120 rue du Sorelh - 33490 Le Pian-sur-Garonne
cathyjbt@gmail.com
XXXXX

Mail receptionné le 22/06/2022 à 14:22
N° 16 : 22 juin 2022 - 19:43
Dépôt par mail
Au-delà du fait, concernant la zone de la Carrelasse, qu?il n?y a pas actuellement de documents accessibles suffisamment détaillés pour pouvoir apprécier la situation, la lecture du PADD ne met pas en évidence le risque naturel lié aux phénomènes climatiques comme nous les vivons actuellement et les conséquences sur l?existant, avec notamment la densification des constructions et l?imperméabilisation des sols qui en découle comme ce sera le cas dans la zone qui nous intéresse. Avoir des indications précises sur les projets d?implantation est donc essentiel pour se forger une opinion étayée. Sinon, ce sont des jugements basés sur des a priori qui seront avancés. Dommage après le retoquage du précédent PLU.


Envoyé à partir de Courrier pour Windows



Mail receptionné le 22/06/2022 à 9:24
N° 15 : 22 juin 2022 - 19:43
Dépôt par mail
Bonjour,
Le 31 mai dernier, je vous ai passé le mail suivant : 

Les dates disponibles pour rencontre le Commissaire enquêteur n?étant pas accessibles pour moi pour le moment, voici les questions que je souhaite lui soumettre :
Habitant de Langon, 20 Résidence des Graves, nous sommes limitrophes du quartier Carrelasse, objet d?un projet très contesté dans le précédent PLUi. Je souhaite savoir si dans le cadre du nouveau PLUi des projets ont été déposés pour cette même zone de Carrelasse, ou sont prêts à être déposés. Ces projets sont-ils soumis à un cahier des charges précis ? Si oui, quel est-il ?
Merci par avance de votre attention.

Quand puis-je espérer une réponse?
Merci d'avance.

Gérard COTTET
ge.cottet@gmail.com
0645108548





Mail receptionné le 21/06/2022 à 11:00
N° 14 : 22 juin 2022 - 09:26
Auteur : Jacky DULIN
Son avis : Favorable
Madame le Commissaire Enquêteur,
Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Je viens par la présente solliciter votre bienveillance afin que mes parcelles, citées en référence, soient constructibles dans le PLUi.
Je suis tétraplégique et vous comprendrez que je suis dans l’impossibilité de me déplacer, je reste à votre disposition par téléphone ou par mail.
Dans l’attente d’une réponse que j’espère favorable, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur le Commissaire Enquêteur, mes salutations respectueuses.

Monsieur DULIN Jacky
N° 13 : 21 juin 2022 - 19:16
Auteur : Catherine LACOUR
Son avis : Favorable
Bonjour,
Je me suis rendue deux fois à la Mairie de PRÉCHAC pour consulter le PLUI.
Il faut sortir des hautes études d’urbanisme pour lire les plans mis à notre disposition : aucun lieu-dit, aucune route, en plus il faut des jumelles comme me l’a suggéré un adjoint du Conseil Municipal. Vous ne vous mettez pas à la portée des gens.
J’ai appelé ce jour, un service de l’urbanisme, service aimable et compétent qui m’a confirmé ce que j’ai enfin compris vendredi dernier.
Les parcelles D336 et D357 dont je suis propriétaire sont classées en Zone N. Je pourrai donc faire un agrandissement de mon logement et construire une piscine tout en respectant la réglementation du PLUI.
Me voilà donc rassurée et satisfaite de ces changements par rapport à l’ancien PLU.
Grande fut ma surprise lorsque j’ai vu, dessinée sur les plans, la ligne LGV qui doit passer à 300 mètres de mon domicile, ligne LGV destructrice de notre environnement, inutile et nuisible à la revente de mon bien.
Je n’aurais pas compris qu’on autorise cette infrastructure et que l’on interdise l’agrandissement de la résidence principale dont le but est le maintien à domicile des habitants vieillissants.
Bonne réception.
Cordialement
N° 12 : 21 juin 2022 - 11:38
Auteur : Gerard COTTET
Organisation : Association les Riverains de Carrelasse
Son avis : Ne se prononce pas
Les dates disponibles pour rencontre le Commissaire enquêteur n’étant pas accessibles pour moi pour le moment, voici les questions que je souhaite lui soumettre :

Habitant de Langon, 20 Résidence des Graves, nous sommes limitrophes du quartier Carrelasse, objet d’un projet très contesté dans le précédent PLUi. Je souhaite savoir si dans le cadre du nouveau PLUi des projets ont été déposés pour cette même zone de Carrelasse, ou sont prêts à être déposés. Ces projets sont-ils soumis à un cahier des charges précis ? Si oui, quel est-il ?

Merci par avance de votre attention.
N° 11 : 20 juin 2022 - 12:34
Dépôt par mail
Bonjour,

Vous trouverez ci-joint la copie du registre pour la permanence de ce jour.

Bonne réception,

Cordialement.

DUCOS Elsa

Secrétaire de Mairie

Mairie de Léogeats
30 route de Sansot
33210 Léogeats
05.56.76.63.49





Mail receptionné le 20/06/2022 à 11:17
N° 10 : 18 juin 2022 - 14:38
Auteur : Pierre Pelloux
Son avis : Défavorable
Madame la présidente de la commission d’enquête,
habitant la commune de FARGUES, je souhaiterai vous faire part de ma surprise de voir qu’une OAP sectorielle économie n°2 secteur 8, prévoit l’implantation d’une nouvelle zone d’activité économique d’une surface de 18,4Ha le long de l’autoroute 62. Outre le fait que le dossier ne fait mention d’aucune justification qui viendrait étayer ce nouveau besoin, la nouvelle zone va s’imbriquer dans une partie de la commune où l’habitat est privilégié et inséré au sein de parcelles viticoles et de zones boisées fort appréciées. L’artificialisation de ces 18,4Ha de parcelles (probablement classées initialement A ou N, incluses dans la trame verte/pourpre ?) sera préjudiciable à la vie et au passage de la faune terrestre et en contradiction avec l’objectif affiché de réduction de 40% de l’espace consommé, d’autant que les zones économiques mutualisées existantes ne me semblent pas saturées.
Le carrefour qui dessert depuis la sortie de l’autoroute la zone de CALAY est déjà fort emprunté par les nombreux PL qui accèdent à la plateforme logistique de Super U. La requalification de la route de Sèves pour permettre l’accès à de nouveaux PL à la nouvelle zone va encore compliquer le passage et inévitablement engorger la route de Mounic qui permet à une nombreuse population locale de rejoindre le bassin d’emploi de Langon sans compter les nuisances supplémentaires inévitables pour les usagers de la zone d’accueil des gens du voyage qui vont se trouver pris en tenaille entre l’autoroute et la voie PL ainsi créée.
Je suis donc défavorable à ce projet et souhaite que les autorités compétentes l’annulent ou à défaut le limitent à l’emprise se trouvant sur la commune de Toulenne.
Sur le plan général du dossier mis à la connaissance du public, je déplore que son architecture, la dénomination des fichiers (ex : 10_PLAN CCSGT2 L3 a0_REglement graphiqueCCSG-tampon) et la médiocrité des infographies insérées et leur qualité ne facilitent pas sa lecture et sa compréhension.
Veuillez recevoir, Madame la présidence, mes plus cordiales et respectueuses salutations.
N° 9 : 17 juin 2022 - 18:47
Auteur : Jeannine Bourras
Son avis : Favorable
Mme Bourras Jeannine
10 Gillets Nord
33730 POMPEJAC
Fait le 17/06/2022 à Pompéjac

Madame, Monsieur,

Je suis une dame âgée de 82 ans, veuve, vivant seule dans une maison nécessitant des travaux dont je suis propriétaire sur Pompéjac. Je suis également propriétaire d'un terrain de 1668 m2 dont le numéro de parcelle est B505 sur la commune de Pompéjac. Le chemin d'accès donne sur une voie communale reliant Pompéjac à Bernos-Beaulac et situé dans un hameau d'habitations. Aussi, je souhaite à ce jour demander à la commission étudiant le prochain Plan Local d'Urbanisme Intercommunal une requalification de cette parcelle en terrain constructible, ce qui s'inscrirait dans la logique d'urbanisme mise en place par la commune. Ainsi, cela permettrait à un membre de ma famille de faire construire à mes côtés et permettrait mon maintien à mon domicile malgré mon âge, n'ayant pas de moyen de locomotion.
Pour plus de précision, je vous prie de trouver en joint une copie de l'extrait de cadastre relatif au terrain en question.
En vous remerciant pour l’intérêt que vous porterez à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes respectueuses salutations.
N° 8 : 17 juin 2022 - 16:48
Dépôt par mail
bonjour,
ci joint un courrier a l attention du commissaire enquêteur.
cordialement.
envoyé : 13 juin 2022 à 22:08
de : Julien ESPAGNET <espagnet.jule@orange.fr>
à : espagnet jule <espagnet.jule@orange.fr>
objet : terrain


Mail receptionné le 14/06/2022 à 10:36
Pièce jointe : papa TERRAIN PDF.pdf
N° 7 : 16 juin 2022 - 11:11
Auteur : DIDIER BILLION
Organisation : COMMUNE DE LE PIAN SUR GARONNE
Son avis : Favorable
Monsieur,
Comme convenu lors de votre permanence en mairie le 14 juin.
Vous trouverez toutes les nouvelles pièces. Je les rajoute au registre.
Merci de me confirmer que vous avez bien réceptionné le tout.
Bonne journée.
Didier BILLION
Adjoint au Maire
N° 6 : 14 juin 2022 - 15:24
Auteur : Joselyne Raymond
Son avis : Favorable
Nous vous informons que sur la commune de Castets et Castillon
Section cadastrale A 115/116
RUE Larose /lieu dit Tanton
Une demande de certificat d'urbanisme opérationnel est en cours pour la réhabilitation d'une habitation existante.
N° 5 : 14 juin 2022 - 09:32
Dépôt par mail
Monsieur SOUSA SANTOS Bilac
Le Haillan, le 13 juin 2022
1 Allée des Ecureuils
33185 Le Haillan
Tél : 06.80.01.76.57



LE PRESIDENT DE LA CDC SUD GIRONDE

Monsieur Jérôme GUILLEM
Copie courrier RAR
CS30036 MAZERES

33213 LANGON Cedex



Objet : Demande de permis de Construire : Enquête Publique Révision du Plan
Local D’Urbanisme Bourideys - Parcelle AC N° 559 Le Piada Ouest

Monsieur le Président,
Je fais suite à la consultation en Mairie du PLUI associé à l’enquête
publique sur la commune de Bourideys - 33313. Propriétaire de la parcelle AC
N°559 qui jouxte une propriété familiale sur le Piada Ouest, j’ai l’honneur
de porter à votre connaissance ma réclamation et demande de permis de
construire.
En effet, cette parcelle présente au regard de son emplacement et
configuration un intérêt déterminant pour permettre et favoriser une
construction. Sur un aspect économique cette parcelle en bordure de la
départementale D115 n’occasionne pour toute viabilisation du terrain, aucune
dépense publique, les fluides étant accessibles en bordure de route.
(L’assainissement étant non collectif et sans artificialisation des sols)
Par ailleurs, une construction sur cette parcelle mitoyenne avec la
propriété familiale en limite d’un secteur d’habitation, permettrait de
renforcer l’unité du village avec les constructions de la mairie situées à
proximité et ainsi, de limiter les désagréments sanitaires de l’exploitation
de la forêt entre le PIADA Ouest et les habitations du bourg-nord.
Effectivement cette zone forestière en bordure de route présente de
véritables nuisances pour le village compte tenu tout particulièrement de
son mode d’exploitation actuel qui saccage tous les sous-bois et essences
primitives.
De plus, dans le cadre de la prévention des risques majeurs de sécurité la
parcelle d’exploitation forestière entre les deux unités de construction du
Piada Ouest et les gites communaux, présente un danger et une menace
sérieuse en matière d’incendie et d’inondation. Nous déplorons
regrettablement déjà à ce jour, des épisodes d’inondation en raison de
l’entretien difficile de la forêt, et de départ de feu lié inévitablement à
la proximité de la départementale D115.
Je reste intimement persuadé que les services publics et le législateur sont
parfaitement sensibles à ces arguments sécuritaires, tout en ayant
l’objectif de préserver l’habitat avec l’application d’une politique de
développement territorial responsable.
Aussi, je vous saurais gré de bien vouloir étudier la possibilité de
m’octroyer un permis de construire pour une maison à usage d’habitation, qui
permettrait notamment aussi, un rapprochement familial avec un parent isolé
à ce jour, mon frère Paulo SOUSA SANTOS.
Dès lors je vous remercie, de bien vouloir soutenir et motiver mon souhait
auprès des instances territoriales compétentes.
Intimement persuadé que vous comprenez mieux mon engagement dans le projet
que je porte au sein de la commune de Bourideys, je reste à votre
disposition pour évoquer plus avant l’ensemble des critères qui justifient
ma requête auprès de vos services.
Dans cette attente ;
Je vous prie, Monsieur le Président, de recevoir mes plus cordiales et
respectueuses salutations.




Bilac SOUSA SANTOS
1, Allée des Ecureuils
33185 Le HAILLAN

b.sousa@cabinetdebelem.fr
Port : 06 80 01 76 57




Mail receptionné le 13/06/2022 à 14:56
N° 4 : 13 juin 2022 - 19:49
Auteur : Julien Fauque
Son avis : Défavorable
Madame La Présidente de la Commission d'Enquête Publique, faisant suite à notre entrevue de ce matin 13 juin 2022 à la Mairie d'Uzeste,

veuillez noter que les parcelles section F 379,378, 380 devraient classées A et non N.

Je vous demande de faire un rectificatif avant que cela nuise a mon activité ou occasionne un préjudice.

j'attire votre attention qu'un nombre important de parcelle agricole sont classées N(naturel) alors que le PLUI doit permettre de conserver les terres agricoles existantes (A).
N° 3 : 13 juin 2022 - 16:22
Auteur : anonyme
Son avis : Ne se prononce pas
Madame La Présidente de la Commission d'Enquête Publique, faisant suite à notre entrevue de ce matin 13 juin 2022 à la Mairie d'Uzeste, je m'aperçois à la lecture des plans du PLUI, que la zone de construction possible de mon terrain a été réduite. J'ai bien compris que c'était un des buts du PLUI qui vise à préserver les zones naturelles, forestières et agricoles. Cependant le rognage affecte particulièrement mon terrain, à un tel point qu'il s'arrête au ras de ma construction actuelle. Je ne peux même plus construire un abri de jardin en continuité. Ce qui m'interpelle c'est que les terrains limitrophes à l'Est de ma parcelle, eux ne le sont pas. Je pose donc la question de l'équité dans cette mesure, d'autant que le gain en m2 est minime au regard de la préservation des zones agricole et naturelles. j'ai l'honneur de vous demander de bien vouloir m'indiquer si cette délimitation est définitive et pourquoi elle m'affecte en particulier. En pièces jointes vous pourrez trouver l'ancien zonage et celui du PLUI mettant en évidence l'iniquité de la mesure à mon détriment.
En espérant une prise en compte de mon observation, je vous prie d'agréer Madame la présidente, l'expression de mes salutations les plus respectueuses.
Patrick Courtois
N° 2 : 11 juin 2022 - 07:54
Dépôt par mail
Madame La Présidente de la Commission d'Enquête Publique,
L'arrêté de mise à l'enquête publique du PLUI de la CDC du Sud Gironde
permet au public, en son article 4, de faire part de ses observations
relatives à ce projet.
C'est dans ce cadre que je me permets de vous adresser le dossier de
demande joint concernant nos propriétés sur la commune de Préchac au
lieu dit Choye.
Depuis de nombreuses décennies nous sommes attachés à la préservation du
patrimoine naturel local (cf la nature de nos propriétés sur la commune)
mais nous pensons que le changement de nature de nos parcelles de
"constructibles" en 2007 (cf permis de construire) en "naturelle"
pourrait, tout en respectant la philosophie du projet, mieux prendre en
compte l'équité des propriétaires de ce lieu dit.
Comptant sur une analyse diligente et impartiale de notre demande,
Nous vous prions d'agréer, Madame la Présidente, l'expression de nos
plus respectueuses salutations.
Pierre Esquerre
06.07.04.64.28


Mail receptionné le 08/06/2022 à 14:22
N° 1 : 10 juin 2022 - 12:03
Auteur : Guillaume Oriola
Organisation : Société Vertuen
Son avis : Ne se prononce pas
Madame, Monsieur,
Notre société est spécialisée dans le développement de projets photovoltaïques.
Nous développons actuellement un projet dans la commune de Saint Symphorien 33113.
Celui ci se trouve sur des parcelles adjacentes à un projet construit en 2010.
Nous avons rencontré les commissaires enquêteurs lors de la permanence dans la commune de Saint Symphorien le 10/06, afin de présenter notre projet.
Le Zonage actuel du projet est "N", nous souhaiterions pouvoir utiliser un zonage spécifique pour la zone considérée, qui pourrait être un zonage "N-Pv".
Nous laissons en pièce jointe les éléments de présentation de notre projet.
Nous remettrons un dossier complémentaire courant juin, spécifique contenant une pré-étude environnementale.
Bien cordialement.